Émile Clastre vient de Toulouse, après son passage à Ginette, il a intégré l’École Centrale de Paris.

« Au moment de choisir mes études, j’ai décidé de venir à Ginette car la seule autre personne de mon lycée à l’avoir fait m’avait convaincu: cette prépa était «vraiment mieux».
La question financière s’est forcément posée en raison de moyens modestes. J’étais d’ailleurs boursier. Mais en nous renseignant, nous avons vu que le coût était adapté au niveau de revenu des candidats. De plus, il y avait des
aides comme ce fameux internat de la réussite. J’adresse un grand merci à tous les anciens qui m’ont permis d’obtenir cette aide. Car ce n’est pas seulement une aide financière mais un véritable geste d’accueil. Avoir la possibilité d’obtenir les pulls de promo, d’aller aux galas sans se poser de questions, cela signifie que nous appartenons vraiment à la communauté et que nous sommes les bienvenus. Et là, cela fait vraiment plaisir. »

 

 

ipsum Sed ultricies pulvinar mi, leo id accumsan at
Share This